jeudi 12 novembre 2009

HOUSING IN JAPAN

La lecture enrichissante de The Selby et la compilation de ses photos d'intérieurs japonais m'apprend plusieurs choses:
1/ Les japonais ne sont pas tous des maniaques de l'ordre
2/ L'emploi de boîtes empilées remplace avantageusement (?) une armoire/une étagère/un garde-meuble
3/ Ikea est définitivement international

Les intérieurs montrés présentent des caractéristiques architecturales communes : murs blancs, parquet blond, hi-tech de série (visiophone et clim), salle de bain étonnamment rétro, le tout parfois plus proche d'un open-space (il ne manque que les carrés de moquette) que d'un appartement d'habitation (neutralité des rideaux, pas ou peu de posters).

Comme le veut le cliché, les appartements semblent de taille réduite, mais après étude approfondie des lieux, il est difficile de déterminer si la sensation de manque d'espace vient de la réalité de la surface en mètres carrés ou de l'image donnée par des pièces remplies jusqu'au plafond d'objets divers, d'étagères chargées et de boîtes opaques et mystérieuses.

Les intérieurs photographiés appartiennent à des personnes issues du monde de la "fashion", artistique et/ou commerciale. On se doute bien alors qu'ils ne sont pas représentatifs de l'ensemble du peuple japonais.
Cependant, il est intéressant de comparer les façons d'organiser leurs intérieurs de ces "artistes" japonais ainsi qu'avec celles des autres personnes photographiées par The Selby, issues du même milieu "arty" mais de nationalité différente.

Caractéristiques propres aux Japonais:

- Collections variées sur le principe de l'accumulation (casquettes, toys, bijoux, petits poneys, sacs chanel)
- Lit / chambre sobre. On dirait le lit posé dans une pièce parce qu'il le faut bien. Il est entouré de choses utiles (étagères toujours, boîtes, piles de choses) mais absolument pas mis en scène, pas de table de chevet, d'édredon, de tête de lit. Le lit semble avoir un but strictement utilitaire, voire pas de but du tout.
- Une théière

Caractéristiques communes aux cobayes de The Selby (à moins qu'elles ne reflètent simplement les obsessions de Selby Boy, oui, je pense aux CHAUSSURES):

- Murs blancs et parquet
- Etagères de livres
- Etagères de chaussures

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire